Sweetange : Un ange presque pas chiant

Une jeune femme qui adooooore parler, papoter, critiquer, chouiner, observer, bouder, faire sa chieuse, faire la moue, rire d'un rien ... bref une fille quoi

08 janvier 2008

Amiando

57359222

De plus en plus de web-solutions sont proposées

Et cela m'étonne toujours. Parce que promis dans ces moments là je me sens vieille. Comme quand je compte en francs pour les grosses sommes, et que je dis à l'Enfant "avant, c'était une monnaie différente, tu sais" avec une voix de mamie nostalgique. Ou comme à chaque fois que je fais des web découvertes, à savoir au moins hebdomadairement. En l'espèce, j'en ai fais une dernièrement, qui portait comme slogan "Avec amiando: invitez en toute simplicité". Un site que j'ai trouvé génial pour les BDE et les associations - entre autres. Parce que du temps où j'étais étudiante (notez comment je fais bien semblant que ce temps là est révolu), je ne voulais pour rien au monde diriger ce fameux Bureau Des Eleves. Je me disais que c'était un boulot colossal de devoir - en plus le fait d'être disponible H24 pour X centaines de personnes - organiser des soirées bimensuelles réussies,un week-end dit d'intégration au moins , etc. Une pression énorme, et a priori aucune reconnaissance ou presque.

Bon, pour ça en fait je ne suis pas tellement sûre que la chose ait évolué, c'est quand même toujours un sacerdoce. Mais maintenant, il y quand même une nuance de taille. Parce qu'après avoir tout organisé, les membres de BDE ne sont plus obligés d'attendre l'étudiant amateur d'open bar derrière une table. Ils peuvent simplement rentrer dormir, s'habiller, ou pourquoi pas juste prendre l'apéro. Ailleurs que dans les locaux de la fac / école j'entends. Juste parce qu'ils peuvent dorénavant mettre les billets de Gala et autre soirée en ligne, et créer une vraie billetterie virtuelle grâce à Amiando. Le principe est simple: une inscription rapide, un compte Paypal, une mise en ligne sur votre blog, le site du BDE, sur votre Facebook , etc..., et c'est fini.

Du coup, moi, avec mon lobby du carnet à spirales avec guest list imprimée au bic bleu, je peux aller me rhabiller je crois.

On dira pour la postérité que de toutes façons, maintenant je ne suis plus concernée, puisque comme Lili l'héroïne de mon enfance, je change de métier (presque) tout les mois. Et que je n'ai pas encore eus à organiser à moi toute seule d'autres événements privés que mes journées entre potes - entrée toujours gratuite.

Conclusion: vous pouvez aussi utiliser ce type de billeterie en ligne pour faire payer l'entrée de votre gouter d'anniversaire so kawai so trendy so uber quoiiii. Chances de réussites de ladite opération par contre non certifiables. Idem pour une conférence privée sur vos derniers achats H&M. Je ne sais pas, une intuition on dira.

Moralité: je crois que c'est très souvent quand on n'a plus besoin d'une information qu'on la trouve. Parce qu'amiando quand on ne parle plus de BDE, et que je collabore au travaile d'aucune association, c'est un peu comme quand on retrouve en plein hiver les produits spécial soleil d'il y a deux étés. Mais les meilleurs, hein. Genre mon anti-moustique ultra puissant avec crème solaire indice 50 associée. Sous 8°C de pollution parisienne. Oui, je sais.

disclaimer

Posté par sweetange à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Oui mais en même temps c'est sympa de travailler en équipe pour organiser une fête...

    Posté par fanette, 08 janvier 2008 à 18:32

Poster un commentaire