Sweetange : Un ange presque pas chiant

Une jeune femme qui adooooore parler, papoter, critiquer, chouiner, observer, bouder, faire sa chieuse, faire la moue, rire d'un rien ... bref une fille quoi

03 janvier 2008

A little bit afraid

200284922_001

J'ai peur de beaucoup de choses

On m'a pourtant apprit comme à vous que la peur était quelquechose de rationnel. Par exemple, si on a peur des araignées, c'est, dixit mes cours de psycho, parce qu'à l'époque où l'homme était plus Croc Magnon que trop mignon, les araignées étaient les premiers animaux à s'enfuir de la grotte en cas de danger. Donc au lieu d'avoir peur du mammouth que l'on ne voyait à l'époque qu'à la fin de sa vie, tout le monde avait peur des araignées. Et visiblement, cette peur fait partie de l'inconscient collectif.

Après, dans mon cas, il y a d'autres peurs légèrement plus étranges. Comme les tables à repasser. Bah oui, aucun garçon n'a peur de ça, mais moi je n'y peux rien, c'est toujours le même shéma: j'ouvre la table, un peu craintive de me coincer les doigts quand même. Une fois l'opération effectuée, toute fière, je donne un léger coup dessus pour vérifier sa stabilité. Et là, c'est le drame: la table s'effondre dans un fracas épouvantable qui ne doit pas améliorer mes relations de voisinage. Sans compter le bond d'un mètre pour éviter que mes précieux orteils soient écrasés par la chose. Du coup, forcément, je considère les tables à repasser comme un ennemi hostile, c'est en quelques sortes mon mammouth à moi.

C'est ce genre d'incident qui me fait dire que je ne pourrais jamais conduire un deux roues autre qu'un vélo sur rue piétonne.

Moralité: Comme le disait un dessin animé des années 80s (les seuls vrai, de toutes façons), être courageux, ce n'est pas de ne pas avoir peur, mais de sauter malgré ses craintes, quand elles ne sont pas raisonnables.

Conclusion: Je l'ai déjà fait du haut d'une falaise, mais d'une table à repasser, un jour, sûrement que si

Posté par sweetange à 09:00 - Ma vie, et autres préambules personnels - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    ah sab! miss catastrophe, tu es trop rigolote !

    Posté par Aurélie, 03 janvier 2008 à 10:10
  • repassage

    J'ai une tonne de rapassage à éliminer avant demain, sinon je n'aurai plus rien à mettre…C'est drôle ton histoire ! Je voudrais te souhaiter une merveilleuse année 2008, sans phobies ni chute de table à repasser ! Plein de bonheur auprès des tiens ! je t'embrasse.

    Posté par nina de zio, 03 janvier 2008 à 11:37
  • Et les mamouths ils avaient peur des sourris?
    Sur ton illustration j'ai l'impression que la femme repasse la chemise de son conjoint. C'est peut être une phobie du devoir conjugual (idiotie).
    Tu as sauté d'une falaise de combien de metre?? avec un parachute ou dans un canyon?? De combien de metres tu as sauté??

    Posté par patrick0027, 03 janvier 2008 à 19:56
  • réponse à Patrick0027

    Je ne crois pas pour les mammouths
    Et possible sauf dans mon cas: je n'ai encore jamais repassé d'autres vetements que les miens ^^;
    Pour la falaise je ne sais plus mais elle n'était pas très haute. C'était juste impressionnant à cause de la perspective: d'en haut on ne voyait pas trop ou on allait atterrir. Un bon souvenir donc, même si bonjour la poussée d'adrénaline ... :p

    bisoussss

    Posté par sab, 04 janvier 2008 à 17:17
  • eh eh ! j'ai limite mal au ventre quand je dois sortir cette #**#.!!* de table à repasser, et sous les yeux abasourdis de mon homme, qui ne comprend pas pourquoi je fais tout de travers après 15 explications, je passe pour une greluche au passage ! que du bonheur, le repassage ! Conclusion : n'acheter que des trucs qui ne se repassent pas !

    Posté par axelledefersen, 12 février 2008 à 20:47

Poster un commentaire