Sweetange : Un ange presque pas chiant

Une jeune femme qui adooooore parler, papoter, critiquer, chouiner, observer, bouder, faire sa chieuse, faire la moue, rire d'un rien ... bref une fille quoi

24 février 2008

Never Forget

 

 

NOUS MOBILISONS-NOUS ?
 

La mobilisation en la faveur d'Ingrid betancourt ne faiblit pas. Et je la comprends. Cette femme est en vie. Elle a une famille. Elle est captive. Six ans que sa vie est en stand by. Et on ne sait pas si elle va continuer à perdre ses années à attendre. Si elle souffre. Si elle va survivre. Quand est-ce qu'elle n'en aura plus envie.

Mais contrairement aux journalistes, contrairement aux lobbys, je ne compte pas vous parler d'elle d'avantage. Mais du fait qu'elle se battait contre les enlèvements. Et qu'elle est loin d'être la seule à en avoir été victime.

A titre d'exemple, Guilad Shalit était un soldat de nationalité française. Enlevé le 27 Juin 2006.
On ne sait pas lui non plus s'il a encore envie de survivre. Ou s'il le peut seulement.

Sa photo à lui ne se trouve pas sur le parvis de l'Hotel de Ville.

Alors lorsque je vois ça:

Ingrid betancourt

 

J'ai envie d'acclamer. Mais seulement à moitié. Parce que nous devons nous mobiliser pour la libération des otages de Colombie. Mais surtout ne pas oublier qu'ils ne sont pas les seuls concernés, et que nous ne devons surtout pas le faire que pour eux.

gilad_shalit_300


Posté par sweetange à 09:00 - Mes actualités - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Je viens juste de voir l'affiche sur ton blog en question, n'habitant pas Paris et écoutant l'actualité d'une oreille je n'étais pas au courrant de ça.
    Cette affiche est consacré uniquement aux otages de la Colombie c'est écrit.Je ne me permettrai pas de faire du relativismes entre souffrance d'otages,
    Ceux ci font l'hunanimité contrairemnt à Guilad Shalit car d'une part Israel est mal vu par une partie de l'opinion publique et que cette opinion ignore le ce qu'est le hezbolah.
    Les gens pensent ce qu'on leur dit de penser.

    Posté par patrick, 25 février 2008 à 22:29

Poster un commentaire